Les problèmes de transpiration touchent environ près de 1 {68c2c933505823b52b0b5355d2e80ef2c5ec0579ef18dbc4430d6073884ff001} à 3 {68c2c933505823b52b0b5355d2e80ef2c5ec0579ef18dbc4430d6073884ff001} de la population. Ils peuvent se présenter sous deux formes.

D’abord, vous pouvez souffrir de transpiration un peu abondante et cela s’accompagne de mauvaise odeur. Puis, vous pouvez souffrir de cette dernière même si vous transpirez très peu.

Dans les deux cas, il vous faut des solutions efficaces. Les problèmes de transpiration sont très gênants au niveau de la société. D’ailleurs, vous ne vous sentiriez même pas bien dans votre peau.

Qu’est-ce qui cause la surproduction de sueur ?

Dans certains cas, les glandes sudoripares produisent plus de sueur qu’il n’en faut. La transpiration devient alors plus gênante que jamais.

Il faut ainsi adopter des solutions plus sérieuses que les antitranspirants et les déodorants mis en vente sur le marché. Ces derniers, dans la plupart des cas, estompent la transpiration et l’odeur qui vient avec eux de manière ponctuelle ou limitée. Il faut penser à des remèdes naturels ou médicaux pour éradiquer la surproduction de sueur et la mauvaise odeur.

De nombreuses maladies comme le diabète et l’insuffisance rénale peuvent être à l’origine de l’hypersudation.

Toutefois, les causes les plus fréquentes sont les états émotionnels comme le stress et l’anxiété. Ceux-ci peuvent amener à une hypersudation généralisée ou localisée. Les causes sont généralement les mêmes, mais elles peuvent se différencier légèrement selon le type et la localisation de la sueur abondante.

L’hyperhidrose au niveau des mains par exemple est favorisée par les aliments riches en oligo-éléments tels que le cuivre, le magnésium, le zinc et l’iode.

Il y a également la viande de bœuf et de dinde, le jaune d’œuf, les crustacés, les abats, les brocolis et les asperges.

Les épices par ailleurs peuvent entraîner l’hypersudation et la mauvaise odeur sur toutes les parties qui suent.

Comment limiter la transpiration ?

Il existe deux types de solution destinés à réguler la transpiration du corps. Le premier consiste à masquer la transpiration et la seconde pour sa part consiste à l’atténuer directement.

Pour le premier, vous pouvez opter pour les déodorants et les antitranspirants préfabriqués sur le marché.

Sinon, portez des chemises ou des patchs antitranspirants. Ces derniers ne réduisent pas la transpiration, mais récoltent la sueur produite pour qu’elle n’apparaisse pas sur les vêtements. Ils sont destinés pour les aisselles uniquement.

Sinon, il existe diverses solutions naturelles pour combattre la transpiration excessive et la mauvaise odeur qui l’accompagne.

La première d’entre elles est le bicarbonate de soude. Celui-ci est à appliquer sur les aisselles ou encore sur les plantes des pieds.

Son effet fongistatique combat les bactéries qui provoquent la mauvaise odeur sur votre peau.

Puis, on a la fameuse pierre d’alun qui est idéale surtout pour les aisselles. D’ailleurs, de nombreux déodorants sont à base de pierre d’alun.

Vous n’avez qu’à frotter la pierre sur les aisselles après le bain. Elle est à la fois astringente et antiseptique.

Vous pouvez également appliquer quelques gouttes de sauge en teinture mère sur la zone concernée.

La sauge est la seule véritable plante antitranspirante. Son action est alors de réduire directement la production de sueur par les glandes sudoripares.